le Fest Hip’Hop #11
Dytto, Art Move Concept, The Rookies, les groupes locaux...

 

La 11ème édition du Fest’Hip Hop s’est clôturée, samedi 20 mai, dans un espace culturel comble. Cette nouvelle édition a débuté le 2 mai dernier au Cosec avec le concours « Corps à corps » qui a rassemblé pas moins de 13 groupes répartis dans trois catégories : espoirs, écoles de danse et initiés. A l’issue de la prestation, le jury, composé des quatre membres de la compagnie nantaise The Rookies, championne du monde de hip-hop 2016, a sélectionné 9 groupes pour la finale, le 13 mai : Hersin Crew, Electronight et Creartistes en espoir, Dance united, Atout danse, Phen’X en écoles et Kla créa, New Génération et Back to the flow en initiés. Sur la scène de l’espace culturel, Julien Dagbert, président de l’AIDCU (Association intercommunale de développement des cultures urbaines), présente le jury, la compagnie Art Move Concept. Après délibérations, les vainqueurs sont Electronight en espoir, Atout Danse dans la catégorie école de danse et Back to the flow pour les initiés. Les trois groupes ont reçu des dotations financières et de nombreux lots des mains de Michel Dagbert, président du Département et de Gérard Paillard, maire de Barlin. La soirée se termine avec la prestation de Art Move concept et sa nouvelle création « Nibiru ».

Le dernier rendez-vous de cette 11ème édition a eu lieu le samedi 20 mai, toujours à l’espace culturel. En première partie, les groupes locaux Blend it de Bruay-la-Buissière, Intuition d’Houdain, Dépendance Urbaine d’Hersin et Axiome de Barlin mettent l’ambiance et laissent la place à The Rookies. Le clou de la soirée sera sans conteste la prestation de Dytto. La jeune danseuse de 19 ans a fait le déplacement de Los Angeles pour le Fest’Hip Hop. De nombreux fans sont venus de loin pour assister à sa prestation et à une master class. Ravie de l’accueil reçu à Barlin, la jeune artiste a donné le meilleur d’elle-même et conquis le public et les organisateurs.