Voeux 2018
Gérard Paillard annonce sa démission

 

La cérémonie des voeux à la population a revêtu, cette année, un caractère particulier, puisqu’à la fin de son discours, Gérard Paillard a annoncé, non sans émotion, sa démission pour raisons personnelles et familiales. Celui qui avait pris la succession de Michel Dagbert en 2014 a rendu son écharpe de maire après un peu plus de trois ans de mandat, « compte tenu de l’exigence et de la disponibilité que nécessite l’exercice d’un telle charge », il a souhaité quitter sa fonction afin de se consacrer à son épouse, malade. S’il entend rester aux côtés de ses collègues, ce sera en tant que conseiller municipal et plus particulièrement avec l’adjoint au travaux, Daniel Lasak. En attendant l’élection du nouveau maire, c’est Mlle Jacqueline Vanhalst, 1ère adjointe, qui a assuré l’intérim.

Logements : Les 24 logements en construction à la Verte Plaine par Pas-de-Calais Habitat seront terminés en mars. De nombreuses constructions sont en cours sur les terrains en lots libres de la Verte Plaine. Sur la friche Leflond, derrière le pôle associatif, la construction de 44 logements par Maisons et Cités va se terminer d’ici quelques mois. Rue Ferrer, le construction de 21 logements devrait débuter dès la démolition de l’ancienne salle de danse.

Rue de Fresnicourt : Les logements rue de Fresnicourt, anciennement appelés « dortoir », vont être démolis prochainement.

ZAC du Centre Bourg : Le projet avance notamment concernant la ferme Boyaval. Le pigeonnier de la ferme Mercier sera déplacé et reconstruit pour permettre le passage du BHNS.

Travaux dans les écoles : L’école Maryse-Bastié primaire sera doté d’un préau comme celui de l’école J.-Macé.

Inondations : Rue des Marolliers, les canalisations d’eaux pluviales seront remplacées. Deux grands bassins de rétention de 500 m3 seront enterrés près de l’ancienne pharmacie des mines.

Rue Ferrer : Les travaux arrivent à leur terme, il reste à enfouir les réseaux électriques, refaire les trottoirs et poser des mâts d’éclairage.

Boulevard Arago : Après étude, certains arbres devront être abattus. D’autres seront replantés dans la mesure du possible. La ville négocie avec Maisons et Cités pour démolir le n°14 du boulevard afin d’y réaliser un parking.

Rue Capiaux : Le Département va procéder à la réfection du tapis d’enrobés, la ville prendra en charge l’enfouissement des réseaux, les trottoirs et les mâts d’éclairage.
Après l’achat d’une partie du jardin de l’ex maison de M. Raymond Derancy, la ville réalisera un parking d’environ 12 places.

Chantier école du stade : Ce chantier, mené par des bénéficiaires du RSA et cofinancé par le Département et la ville, a permis la réalisation de vestiaires-douches pour les joueurs de l’ASB. La ville envisage de baptiser ces vestiaires du nom de M. David Secember, président défunt de l’ASB.

Mur végétal : La ville va travailler avec une entreprise pour remettre en état le mur végétal du pôle associatif et l’entretien sera effectué par le service des espaces verts.

Séjour à la montagne : Le séjour à Valloire, proposé l’année dernière aux CM2 barlinois, est renouvelé.

Lycée professionnel Mendès-France : Les locaux ont été rendus à la ville qui a plusieurs projets.

Contrats aidés : Seuls les contrats aidés en lien avec la solidarité et l’éducation seront conservés, ce qui aura un impact important sur la gestion des communes.

Eclairage public : La municipalité va remplacer tous les points d’éclairage public situés à la cité des Soeurs. 90 points lumineux passeront à la lumière Led.

Politique de la ville : Le terrain de proximité rue de la Loisne va être remplacé grâce à l’obtention d’un fonds de concours. Le conseil citoyen travaille à la réalisation d’un square et à l’écriture d’un conte avec les enfants du quartier.

Médecins : Pas d’installation de médecins en prévision dans les cellules créées par M. et Mme Vanbremeersch.

Finances : Les contribuables ne payeront plus la taxe d’habitation et le gouvernement devrait verser une compension aux communes. Pour combien de temps ? Le maire a également annoncé le maintien des taux d’imposition pour l’année 2018.